Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Autant l’avouer tout de suite, le week-end a été dense. J’ai reçu plein d’alertes pendant que j’étais en pleine bronzette sur le bassin d’Arcachon. Quand tu es en pleine réflexion philosophique sur l’avenir de l’huitre et l’amplitude des marées de septembre, recevoir un sms de ton opérateur de téléphone qui t’annonce que Bernard Arnaud veut devenir Belge ça fait un choc. Tu as presque envie de commander un cornet de frites pour l’accompagner dans sa douloureuse transhumance. Un peu de solidarité ne nuit pas. Bernard, si tu m’entends, je suis avec toi, d’ailleurs pour le prouver je n’ai mangé que 25% de mon plateau de fruits de mer, les 75% restants je les ai mis dans un doggy bag pour les expédier directement chez le percepteur. Je lui ai laissé les bulots…entre mollusques ils vont se comprendre. Bref, Bernard veut se faire la malle, ce sera d’ailleurs forcément une Hermès de fabrication maison, et pendant ce temps nos athlètes reviennent des JO avec des médailles plein les leurs, et parfois même avec un peu d’Herpes fabriqué dans les  appartements du village olympique…à chacun son niveau, à chacun ses petites mains.

Qui dit médaille dit forcément prime, cela n’a pas échappé aux journalistes. Ces derniers se sont donc livrés à la traditionnelle question de l’after JO : « mais qu’est-ce que vous allez faire avec  vos primes  Olympiques». Tu as une furieuse envie de leur répondre : « mais qu’est-ce que ça peut vous foutre ! ». Est-ce qu’on vous demande ce que vous allez faire avec toutes vos primes de journalistes !? Remarquez, on devrait, ils ont aussi des champions olympiques chez les journaleux. Tenez, prenez Christophe Barbier par exemple, le gars qui a toujours froid et qui se trimbale sur les plateaux surchauffés avec son écharpe rouge, bref ce gars-là c’est un cador, le champion des champions. Quand tu peux en même temps être directeur de la rédaction de l’Express,  passer ta vie sur les plateaux TV pour donner ton avis sur tout, écrire des livres, tenir ton blog, tenir une chronique, interviewer quotidiennement sur iTélé, et enfin être omniprésent en radio…sincèrement c’est fort,  il doit cavaler au moins aussi vite que Bolt…ou bien alors il se fout de nous et nous prend pour des Belges. Remarquez c’est possible…sa femme est directrice de la communication d’Hermès…l’une des boites de Bernard Arnaud !

Bref, on ne demande pas à Christophe Barbier et ses copains ce qu’ils font avec leurs salaires et leurs primes cumulées, ni d’ailleurs avec leurs exonérations fiscales du fait qu’ils soient  journalistes, alors de grâce épargnez nous le couplet à peine masqué sur le fait que les médaillés vont s’en mettre plein les fouilles au frais du contribuable. C’est vrai enfin…, c’est quoi cette manie de demander ce que tu vas faire de ta prime ? Tu veux savoir et bien voilà : Teddy Riner a dit qu’il allait payer ses impôts avec…ça a le mérite d’être clair, il n’a pas envie d’aller bouffer des frites le Teddy et il n’envisage pas de cumuler les médailles olympiques en Judo, Cécifoot , Badminton et GRS. Il est moins fort que Barbier, ou qu’Arnaud, c’est cruel mais c’est ainsi.

Tenez, un autre cas de figure, celui de Jonathan Lobert, notre seul voileux médaillé olympique…,  ils ont osé lui poser la même question, comme ça, à froid, sans avoir bossé un peu leurs notes, comme si c’était le fils de Bernard Arnaud : « Alors Jonathan, tu vas faire quoi avec tes 13 000 de médaillé de bronze ». La réponse tombe comme un surplus de ketchup sur une frite trop grillée : « je vais m’acheter un petit meuble pour ma salle de bains et un nouveau lit parce que je ne gagne que 1 200€ par mois ». Un ange passe…non, il ne passe pas la frontière, il passe juste dans le vert à la banque…remise à flot ! C’est mieux quand on est voileux. Dorénavant Jonathan mangera ce qu’il veut entre le 20 et la fin du mois. Le pire, c’est que s’il ne fait pas de médaille aux prochains championnats du monde, les journalistes vont dire qu’il s’est embourgeoisé, que l’argent pourrit tout, qu’il s’est gâté dans l’opulence… Le sport le plus dur commence souvent après les JO!

 

Pour échapper au fisc il y a des solutions…, il n’y en a malheureusement pas pour échapper aux cons.

 

Newzorro

Tag(s) : #A part ça rien

Partager cet article

Repost 0