Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sincèrement il ne s’est pas passé grande chose ces dernières heures. A part trois Jamaïcains qui ont fait main basse sur le 200m, nos « braqueuses » du basket féminin qui ont touché le gros lot et nos Bleues maudites du foot qui ont été victimes d’un hold-up caractérisé de la part des Canadiennes, c’était le calme plat.

Du coup, d’autres Français ont tenté d’alimenter la gazette. Tenez, prenez la Dream Team d’RMC. En première semaine ils se sont déchainés et là ils payent l’addition…Mention spéciale à Hugues Obry le consultant de l’escrime qui a certainement oublié ses cordes vocales au bord des pistes d’escrime ou bien au fond d’un verre de Mojito. Idem pour Isa Severino, elle a aussi dû oublier ses pastilles Pullmol dans l’eurostar. Sans parler de Jacques Monclar qui nous fait son Barry White à chaque panier de basket. Remarquez c’est toujours mieux que boucle d’or Monfort qui nous pète les tympans avec ses onomatopées obséquieuses en espéranto ! En fait chez RMC il n’y a que Brigitte Lahaie qui tient la route. Elle est restée aussi fraiche que de l’eau de source…ah bon, vous n’étiez pas au courant ! Oui Brigitte Lahaie était consultante pour les épreuves d’Equitation, normal, il parait qu’elle est passionnée par la chose. Nous n’en doutions pas…après avoir  côtoyé Rocco Sifredi, les sauts et les barres n’ont pas de secrets pour elle! Petite idée au passage, suggérons à France Télévisions qu’elle aille remplacer Monfort pendant l’épreuve de saut à la perche demain…ça devrait être dans ses cordes.

Bref, ça sent quand même la fin des JO…une petite mort en quelque sorte, il va falloir attendre 4 longues années avant de pouvoir reparler de sport. Remarquez le championnat de L1 de foot reprend ce week-end, c’est quand même une satisfaction… Les nostalgiques du plongeon vont pouvoir apprécier quelles figures de style de haut vol dans les surfaces de réparation, les déçus des épreuves d’équitation vont pouvoir se refaire la cerise avec une vingtaine de bourrins en train de galoper plus quelques-uns en train de brouter le gazon, et tous ceux qui vont être en manque de Nelson Monfort vont pouvoir apprécier à leur juste valeur les magnifiques interviews de bord de pelouses où le bon Français côtoie les scoops d'une importance planétaire. Oui, il nous tarde de pouvoir enfin réentendre les «on va rien lâcher », les « il faut continuer à travailler », les « c’est vrai que bon », les « on perd sur un coup du sort »…ne vous inquiétez pas ça revient. On est ravis.

D’ailleurs, Newzorro est tellement impatient qu'il ne résiste pas à donner les informations essentielles à ceux qui ne maitrisent encore pas bien le langage du footeux de Ligue1. C’est important parce que le Footeux utilise une langue dérivée du Français appelée langue de bois et elle n’est pas à la portée de tout le monde. Elle s’utiliseen toutes occasions, victoires, défaites, transferts mais ne contient qu’une quantité minime de mots et de verbes. Voici quelques exemples caractéristiques de la langue de bois Footeuse qui sont traduits en bon Français afin que tout le monde puisse en comprendre la signification profonde:

« On savait que ça allait être dur » : Pourquoi ce con de coach m’a mis titulaire

« Il faut continuer à travailler » : il faut faire encore plus de tennis ballon.

« On avait à cœur d’être bien en place » : on avait réservé le carré VIP de la boite de nuit.

« C’est clair, à ce niveau on paye cash » : m’en fous c’est pas moi qui paye.

« A partir de là on peut que s’en prendre à nous-mêmes » : c’est la faute au coach mais si je le dis il va plus me faire jouer.

« On va prendre tranquillement match après match » : comme ça on aura le temps d’aller en boîte entre deux parties.

« On va rien lâcher tant que mathématiquement c’est pas fini » : il faut que j’appelle mon agent pour qu’il me trouve un autre club.

« On a une équipe jeune » : ces minots, c’est que des bourrins.

« On manque encore d’automatismes » : les recrues sont des caves

« On avait à cœur de gagner » : le Président avait doublé la prime de victoire.

« On perd sur un coup du sort » : l’arbitre est un abruti mais si je le dis à la télé, je vais me faire suspendre par ces chiens du comité des tics.

« On a manqué de réalisme » : les attaquant feraient mieux de vendanger les vignes.

« On attend encore un match référence » : on attend le match contre les derniers du classement pour les pulvériser.

« C’est un hold-up » : On s’est fait braquer la prime de match.

« Ça fait partie du foot » : On les a biens entubés mais on s’en fout.

« On a mouillé le maillot » : Le jacuzzi du vestiaire est vraiment bien.

« Il faut gagner les duels » : Ce soir je vais dégainer mon gros pistolet pour tirer le premier »

« Notre butteur traverse une mauvaise passe »: la copine de Zahia n’a pas assuré.

 

Vivement que ça reprenne !

 

Newzorro

Tag(s) : #Newzorro aux JO

Partager cet article

Repost 0