Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Triste nouvelle, nous avons dernièrement appris le décès d’un être cher, ça fait toujours de la peine…même s’il était très vieux ! Oui les vieux meurent encore, en dehors des périodes de canicule, certains passent l’arme à gauche…enfin on devrait plutôt dire qu’ils passent plutôt la petite boite de médicaments à gauche parce que pour certains ça fait bien longtemps qu’ils ne visent que ça.

Bref, un vieux s’est éteint, un vieux de la vieille, presque le doyen des Français : le Racing Club de France est mort ! Une mort violente, rapide, soudaine. La salope !

Avant toute chose je tiens à préciser que le Racing ce n’est pas un club de voitures de course ou bien un circuit de F1…on pourrait le croire vu le nom mais pas du tout. D’ailleurs au Racing on ne peut pas vraiment dire que ça roule à fond les ballons, certes on en voit parfois certains qui roulent à tombeau ouvert… mais en général c’est plutôt tranquille côté vitesse!

Bref,  pour ceux qui ne connaissent pas bien, le RCF ce sont d’abord des noms et des images : c’est la Croix Catelan pour le Tennis, la natation, c’est la Boulie pour le golf, c’est la Rué Eblé pour l’escrime, le Judo, les sports-co, c’est le nœud papillon rose pour le Rugby, le polo Ciel et Blanc pour tous les autres abonnés aux podiums hexagonaux…bref c’est un grand club qui a marqué l’histoire du sport Français. Et ce truc-là est mort…sans obsèques, comme ça, d’un seul coup…enfin presque, on avait quand même commencé à sentir la naphtaline !

Pourtant au début on y a cru, pensez-donc, on nous avait dit qu’un groupe privé investissait pour faire du sport, du vrai, du beau, de l’efficace…celui qui gagne à chaque coup ou presque. Exit l’INSEP et toutes ses vieilleries, place au TEAM Lagardère, à ses innovations, à son savoir-faire. Youpi !  Après tout, si l’idée est venue à Arnaud Lagardère parce qu’il a senti un puissant sentiment de défaite après la déconvenue de la candidature de Paris pour les JO  2012, ce n’est pas grave. Les victoires se nourrissent bien souvent de défaites, tous les sportifs le savent. Bref, le Lagardère Paris Racing a vu le jour…on va gagner des médailles c’est sûr !

Quelques années plus tard, les seules médailles décernées sont celles à titre posthume…fini le haut niveau, terminé les podiums, les victoires…bienvenue à…à quoi déjà ? On ne sait pas bien, à part aux licenciements des entraineurs et aux départs des sportifs on ne voit pas où tout ceci va aller, on a une petite idée mais ce n’est pas sûr…on peut se tromper.

En tout cas, pour ceux qui cherchent la salle d’escrime de la rue Eblé, elle est encore là, dépêchez-vous d’aller y déposer une gerbe, parce que dès que vous aurez le dos tourné ils risquent de remplacer les pistes et les cadres de tous les anciens champions par des salles d’acupuncture pour vieilles rombières en attente de lifting… Rassurez-vous on gardera quand même du haut niveau…essentiellement côté revenus !

Voici donc la visite virtuelle des installations de la nouvelle version du Lagardère Paris Racing tel que cela pourrait bientôt voir le jour.

Commençons par les installations de la rue Eblé. Au rez-de chaussée, accueil par des hôtesses en jupes et chignon, salle d’attente avec Paris match et Image de France (jusqu’ici rien de neuf), à droite les bureaux des mecs qui font semblant de réfléchir (classique aussi), et à gauche l’escalier qui monte vers les lieux de travail. Salle de Judo remplacée par des massages du dernier cri, à deux mains, à quatre mains, aux pieds, à l’eau miraculeuse, à la feuille de vigne, à la feuille nénuphar, au galet blanc, au galet noir…bref ça masse et ça draine de la gélatine brushée en veux-tu en voilà. Le Kimono blanc avec pantalon mi-cuisse sera de rigueur et la traditionnelle photo de Jigoro Cano sera enlevée et remplacée par un poster des frères Bogdanoff.

Au rez-de chaussée, en face de l’entrée, la salle de basket sera remplacée par des cours de remise en forme avec des coachs personnels qui veillent au bon gainage du bassin des antiquités et qui personnalisent l’entrainement jusque tard le soir en enseignant le dunk et la main au panier.

En bas aussi, la piscine, gardée en l’état mais sans nageurs ! Bouées de sauvetage omniprésentes, maitres-nageurs bronzés, ils seront beaux et musclés. En tout cas il faudra qu’ils sachent communiquer pour pouvoir répondre aux questions du genre : «c’est vrai que si vous enlevez le doigt, je coule ?!" Il se pourrait aussi que les nageuses synchronisées soient tolérées...ce n'est pas sûr, ça dépendra de l'échancrure du maillot. Ce n'est pas encore tranché. Gageons que le comité de direction saura se pencher sur le sujet assez rapidement.

Passons à la Croix Catelan dans le bois de Boulogne…de ce côté-là on garde tout…ça ramène du blé, pas de soucis, on garde ! Peut-être une petite opération commerciale au début du printemps quand ça bourgeonne…une sorte de journée porte ouverte avec thématique Brésil et Brésilienne…il faut penser aux JO 2016 de Rio tout de même !

Et enfin La Boulie, c’est-à-dire Golf et restaurant. Là aussi on ne touche à rien. C’est vrai que la Boulie, c'est déjà le nec plus ultra, aucune raison d’y apporter des modifications. On conservera donc le Ciel et Blanc…la couleur ciel pour matérialiser le nirvana céleste du lieu et le blanc parce que…parce que…ben parce qu’il n’y a que du blanc en fait ! Si un noir se pointe c'est qu'il s'appelle Tiger Woods, en dessous coté palmarès ça ne passe pas et au-dessus côté bronzage non plus.

Alors sincèrement, quand on te propose un truc pareil, il faudrait être fou pour refuser non !? Il faudra juste commencer à économiser pour quand on sera vieux, mais ça donne vachement envie. Avec de tels projets,  le Racing a de beaux jours devant lui, c’est certain !

 

 

Dédicacé à tous les entraineurs qui ont reçu leur lettre de licenciement et à tous les enfants qui auraient pu devenir des champions…

 

Newzorro

newzorro3


Tag(s) : #A part ça rien

Partager cet article

Repost 0