Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Arrêtez les massacres ! Que les chasseurs arrêtent de violer et tuer les jeunes filles et les femmes qui font des footings, il en va de la survie de l’espèce. Hier encore, il y en a un qui est venu se dénoncer à la police, c’est bien…mais pour un chasseur qui se dénonce combien de non-dits ? Combien de braconniers à l’affut de la moindre Bécasse ?

De la belle tourterelle à la Poule des bois en passant par l’oie travaillant son gras, le gibier sportif féminin est en souffrance ! Il y a même des lieux dans lesquels nous les pensions en sécurité totale, mais qui s’avèrent être de vrais repères de gougeât : les courts de Tennis !

Oui, les courts de Tennis !  Gille Simon a lancé un pavé dans la mare aux machos, et ça a fait mal à notre côté féminin. Quand la partie vernis à ongles et brushing de notre surmoi s’entend dire «comme dans l'industrie du spectacle on devrait payer en proportion de ce que le public paye...On sait tous qu'une place pour une finale femmes de Grand Chelem coûte moins cher qu'une place pour une finale hommes. En ce moment le tennis féminin est moins attractif. Et je ne vois pas pourquoi on pratiquerait l'égalité des prix alors qu'aucun autre sport ne la pratique...en Grand Chelem, les hommes passent deux fois plus de temps sur le court que les femmes. »

Il a raison Gilles ! C’est dégueulasse qu’une feignasse qui ne joue qu’en 3 sets gagnants gagne autant qu’eux qui jouent en 5 sets ! D’ailleurs, le raisonnement vaut aussi pour le monde du spectacle, il n’y a pas de raison puisque Gilles le dit ! Tenez, prenez la rémunération dans le showbiz par exemple, comment est-ce possible que Mimi Mathy gagne autant qu’un homme alors qu’elle est deux fois plus petite ? Ce n’est pas normal ! Le spectateur qui vient au Théâtre, il n’en a rien à faire que Mimi n’ait pas bu assez de lait quand elle était petite, non, le spectateur il est là pour voir un spectacle entier, pas un demi-spectacle…donc Mimi doit être payée la moitié de ce que touche un homme. Normal ! Les autres exemples ne manquent pas :  dans le foot féminin les filles insultent beaucoup moins bien que les mecs, c’est normal qu’elles soient moins payées ! Il n’y a qu’en curling  qu’elles sont meilleures…pour passer le balai elles excellent, normal qu’elles touchent plus ! Gilles devrait être d’accord avec ça.

D’ailleurs, le grand Jo Wilfried Tsonga, l’homme qui fait la danse des pouces en montrant son nom dans le dos dès qu’il passe le premier tour d’un tournoi…oui Jo l’a confirmé : « Gilles a raison, le vestiaire est d’accord avec lui, j’aime bien les gens qui disent ce qu’ils pensent». C’est vrai qu’il est cohérent Jo, il n’y a qu’à le voir dans la superbe publicité pour Kinder Bueno…oui dans la pub on voit bien que le Jo n’est pas partageur. Petit rappel. Dans ces pubs, Jo est peinard chez lui, appartement  clair, blanc, design moderne et class…on se croirait dans une banque Suisse, bref, il est dans l’appart quand une superbe voisine avec un visage souriant et radieux, vient  le voir. Et là Jo il planque tout de suite le dernier Kinder Bueno qui lui reste…(au passage on comprend son exil forcé à cause du fisc Français puisqu’il n’a plus qu’une seule barre chocolatée à se mettre sous la dent…le pauvre,…c’est complet une bonne pub !). Bref, il est emmerdé le Jo, il fait un sourire à la jolie voisine mais on voit bien qu’il pense tout bas ce que Gilles Simon dit tout haut, un genre de : « casse-toi feignasse,  les Kinder Bueno c’est pas fait pour bobonne qui n’est bonne qu’en repassage et ménage, les Kinder c’est pour les bosseurs, les vrais ! ». C’est beau une bonne pub ! Il y en a même une autre où il est devant un distributeur automatique et il voit que la feignasse va lui subtiliser la dernière barre devant les yeux, et là il meurt d’envie de lui casser la raquette sur la tête mais il fait semblant d’être sympa en lui disant un truc dans le genre « va voir là-bas si j’y suis », un truc à la portée de son cerveau de femme quoi !  Beau je vous dis !

Ils sont bien nos tennismen…allez tiens Newzorro vous confie une anecdote… lors des Jo de Barcelone en 1992 nos deux représentants du Tennis n’avaient pas voulu dormir avec les autres sportifs Français au village Olympique, ils trouvaient que le village n’était pas assez « grand standing », du coup ils ont allés à l’hôtel, si, si je vous jure. Ils venaient quand même un peu la journée histoire de visiter le Zoo et voir si éventuellement il n’y aurait pas deux ou trois sportives mal payées qui seraient intéressées pour partager leurs lits en hôtel de luxe…et ensuite ils repartaient. Sympa quand même! A l’époque le Tennisman partageait son lit et le bout de Kinder Bueno planqué dans son slip, c’était mieux!

 

Bref, mesdames, j’espère que cette bafouille aura permis d’ouvrir les yeux à nos donzelles. Donc,  si vous n’aimez pas le Kinder ou bien si vous adorez la Suisse optez pour un Tennisman, dans les cas contraires optez pour un autre genre de sportif…votre compte en banque sera certes plus léger mais votre amour sera certainement payé à sa juste valeur en retour !

  

Newzorro

Tag(s) : #A part ça rien

Partager cet article

Repost 0