Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

logonewzorro2

 

Les cons, les brutes et les truands

 

 

  Dans le tintamarre médiatico-Cahuzesque une nouvelle essentielle est malheureusement passée inaperçue aux yeux et aux oreilles des gueux floués que nous sommes, nous les contribuables Français voués au redressement du pays et à la débandade financière.

Non, ce n'est pas la blessure de Messi joueur du Barça. Pour les incultes du foot, je précise que le feu follet de Barcelone est sorti à la mi-temps du match de champion's League PSG-Barcelone certainement atteint par un geste malencontreux d'un joueur Parisien...ou peut-être même par Cécile Duflot. Oui Cécile Duflot ! Notre ministre d'on ne sait plus trop quoi a donné pour objectif de diviser par deux le nombre de victimes d'incendies. Une bien belle annonce comme il est de coutume chez nos élites politiques. Il est en effet flagrant de constater leur propension Messianique à vouloir présager de l'avenir en claironnant haut et fort une nouvelle loi ou de nouvelles « mesures », toujours en plein champ des caméras et avec un nouveau drame en arrière plan. Bref, Cécile aurait donc réussi le tour de force de circonscrire l'incendie allumé durant 90 minutes par Leo Messi et ses copains du Barça en s'attaquant directement à la cause et non aux effets dévastateurs. Messi est donc sorti à la mi-temps du match ! Division par deux on ne peux plus précise. Jamais un ministre n'était parvenu à fixer des objectifs si ambitieux et si promptement atteints. Un tour de force.

Pour le reste des incendies qui se déroulent en dehors des pelouses footbalistiques, c'est à dire par exemple au hasard: la flambée des prix des energies, les immolés devant le pôle emploi, les feux de voitures ou encore les anciens flics qui se brulent la cervelle subitement, il nous tarde de voir les effets... Espérons simplement que Duflot ne demandera pas aux pompiers d'aller au feu avec des maillots du PSG et des crampons...il est de nombreuses villes de France où cela pourrait allumer de nouveaux brasiers et des buissons ardents.

Pour ce qui est de notre information essentielle, non il ne s'agit pas non plus du telex tombé hier précisant que le grand Rabbin Gilles Bernheim a avoué avoir plagié un philosophe dans son livre : « Quarante méditations Juives ». Au point où nous en sommes, nous ne sommes plus à ça près. Donc méditons...mais n'oublions pas de dire à nos gosses de ne pas copier sur le voisin à l'école, pas plus que de télécharger illégalement le dernier "James Bond" ou le collector de "Rabbi Jacob"!

Non, il ne s'agit pas plus de l'information selon laquelle des scientifiques seraient sur le point de trouver de quoi est constituée la matière noire de l'univers. C'est le prix Nobel Samuel Ting qui a annnoncé des progrès importants dans la mise à jour de la matière noire qui compose près de 27% de l'univers. Au même moment, un banquier d'UBS méritant certainement le prix Nobel de la catharsis, proposait de collaborer avec la justice Française pour mettre à jour l'ensemble des comptes Français qui composent l'univers bancaire suisse. Suspense total...lequel percera les secrets des nébuleuses en premier...? D'après nos informations, la matière grise politique Française serait quant à elle en pleine ébullition. Du trésorier de campagne de François Hollande qui détient des actions de deux sociétés basées aux îles Caïman qui, chacun le sait, est un haut lieu de concentration des noms à particules et des poussières d'étoiles, du trésorier disais-je jusqu'à l'ancien avocat fiscaliste proche de Marine le Pen qui a aidé Cahuzac à ouvrir son compte en Suisse, la matière grise politique vibre telle une supernova avant implosion...gageons que cet univers nous délivrera prochainement tous ses secrets dans un big-bang médiatique salvateur pour l'espèce humaine.

Et bien non, toutes ces infos ne sont donc pas l'information essentielle. Non. La seule, la vraie nous vient de la Fédération Française d'Escrime. Si, si... Aucun téléscripteur n'a crépité, Médiapart n'en a pas soufflé mot, pas plus que l'AFP ou d'autres, mais elle est bien réelle. La voici donc : l'ancien président de la Fédération, non réélu lors des dernières élections le mois dernier, aurait annoncé lors de son discours en assemblée générale avoir découvert que la fédération détenait d'autres comptes en banque que ceux régulièrement utilisés. Ouille ! Ces comptes en banque étaient inconnus de tous puisque oubliés depuis les mandatures de ses prédécesseurs. Donc environ depuis Adam et Eve. Je vous vois saliver. Calmez-vous...ce ne sont pas des comptes en Suisse. Non ! Ces comptes là auraient été oubliés dans un coffre fort au siège de la Fédération car seule l’ancienne directrice générale détenait la clé. On aime bien travailler à l'ancienne en Escrime...le virement offshore et la cyber-finance n'ont heureusement pas encore franchi les grilles des masques.

Seul soucis, ces comptes seraient largement dans le rouge...sans même une petite croix blanche au milieu.

Le sport d'en bas est vraiment con...

 

Newzorro

#offshoreleaks #lemonde #mediapart #cahuzac @mediapart @edwyplenel @bekouz 

Pour le plaisir:

"Pour Myret Zaki, rédactrice en chef adjointe au magazine économique Bilan, "l'affaire Cahuzac est l'arbre qui cache la forêt. Depuis de nombreuses années, c'est l'activité principale de certains banquiers privés d'héberger des comptes offshore". "A titre d'exemple, quand certains comptes américains sont apparus problématiques compte tenu des procédures entamées par les Etats-Unis, certaines banques privées, plus accommodantes qu'UBS, ont accepté de récupérer ces comptes", ajoute-t-elle.

"D'autres politiciens français ont des avoirs placés en Suisse", dit-elle, affirmant par ailleurs que "les banques suisses ne sont pas les seules concernées". "Il y a 160 milliards d'euros d'avoirs français en Suisse, dont 60 milliards sont gérés par des filiales de banques françaises." "Le regard doit par ailleurs être dirigé vers Singapour, où de nombreux comptes ont été transférés après 2009 et la décision du Conseil fédéral suisse de ne plus distinguer la fraude et l'évasion fiscale. Mais les autorités singapouriennes sont peu coopérantes. Ainsi, elles ont toujours refusé de donner le montant des avoirs européens qui y étaient placés".

Simon Piel

LE MONDE

 


Tag(s) : #ça pique !

Partager cet article

Repost 0